Vous êtes ici

20 Avril 2016

10 idées reçues (ou vérifiées) sur la grossesse

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Sous un titre un poil provocateur, la journaliste Renée Greusard a écrit un livre que toutes les femmes enceintes rêvent d’avoir entre les mains pendant leur grossesse : Enceinte tout est possible (JC Lattès). C’est en tout cas l’ouvrage qui lui a manqué quand elle attendait son fils, pour peser le bien-fondé des interdits, comprendre les mises en garde et apprécier ses libertés de future mère. Petit tour d’horizon de ses conclusions en dix points précieux. 

 

Fais pas ci ! Fais pas ça : c’est l’éternelle rengaine qu’on entend quand on est enceinte ou même quand on essaye de l’être ! Prête à concevoir son premier enfant, Renée Greusard – du type enquêtrice 2.0, pas la langue dans sa poche et groooossse fêtarde – a commencé à se questionner sur tous ces préceptes et ces interdits qui entourent la grossesse dans Enceinte tout est possible (JC Lattès).

 

Journaliste chez Rue 89, elle a deux atouts dans sa besace – ou son jean de grossesse au choix – : un humour dont on a bien besoin quand on est seule face à ses angoisses de future maman, et le don pour aller recueillir les informations là où il faut. Entre enquête et journal de bord de sa grossesse, elle mêle ses impressions avec des interviews de spécialistes et les compte-rendus des dernières études médicales et scientifiques sur autant de sujets que les interdits alimentaires, les préparations à l’accouchement, la péridurale etc.

 

Voici, mois par mois, dix enseignements de son livre.

 

AVANT : Si tu n’es pas enceinte au bout de trois mois d’essai actif, c’est que tu es stérile ! FAUX

 

Selon Rénée Greusard, la Génération Y dont sont issus les trentenaires d’aujourd’hui et dont elle fait partie, a pris l’habitude de tout obtenir tout de suite. Quand il s’agit de concevoir un enfant, c’est la panique si on n’est pas enceinte après deux-trois mois d’essai. Or, explique-t-elle l’assurance maladie conseille une consultation médicale au bout d’un an d’essais infructueux (six mois si la femme a 35 ans ou plus) et certaines études récentes estiment même qu’on observe beaucoup moins d’infécondité inexpliquée chez les couples qui ont attendu trois ans. So keep calm and have sex !

 

1er MOIS- 2e MOIS: Si on observe un sac ovulaire vide à l’échographie, c’est que tu n’es pas enceinte ou que tu vas faire une fausse couche ! FAUX

 

Entre autres angoisses des premières semaines une fois passé le test positif il y a : la première échographie où – je cite le praticien très délicat de Renée Greusard – "on ne voit rien" ! Pas de panique là non plus : le sac ovulaire où doit se développer l’embryon peut être vide au début de la grossesse mais cela ne veut pas dire qu’il le restera. Si deux semaines après ce premier constat, il l’est toujours, on a affaire à un œuf clair, c’est à dire que l’œuf n’a pas été fécondé et que seul le placenta s’est développé ce qui donne l’illusion de la grossesse. Mais bien souvent, l’embryon se développe tout à fait normalement et on peut entendre le cœur battre quelques jours plus tard.

 

3e MOIS : Les femmes enceintes de 2016 sont plus exposées à la listériose et à la toxoplasmose que leurs mères ou leurs grands-mères. VRAI

 

Oooh que de réjouissances une fois le bébé bien accroché ! Les prises de sang mensuelles et les recommandations alimentaires en tous genre… Diktats médicaux que Renée Greusard, grande gourmande et fêtarde devant l’éternel, ne comptait pas appliquer sans les comprendre mieux. Prenons l’exemple de la toxoplasmose, maladie infectieuse due à un parasite potentiellement présent dans les viandes saignantes ou transporté par des animaux hôtes comme le chat. Enceinte, il est recommandé d’éviter de se goinfrer de carpaccio, de sushis, de crudités sales ou qui auraient pu être en contact avec les animaux dits « hôtes ». Certaines femmes ayant été exposées au parasite avant leur grossesse sont donc immunisées et peuvent s’afranchir de ces recommandations. Or, il y a environ trente ans, la célèbre Laurence Pernoud écrivait que, presque toutes les femmes avaient déjà eu la toxoplasmose (84% en 1987). Ce n’est plus le cas aujourd’hui du fait de nos environnements aseptisés… Libre à toutes les nullipares de manger du caca de chat pour s’immuniser en prévision d’une première grossesse ! Pour en savoir plus sur la listériose ou le cytomégalovirus, également traqués pendant la grossesse, rendez-vous aux pages 67 à 87.

 

 

4e MOIS : Si tu t’autorises un verre de vin de temps en temps, ton bébé naîtra alcoolique. FAUX (Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération).

 

Concernant la consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, il y a aussi deux poids deux mesures entre la bible de Laurence Pernoud de 1987 et les recommandations de 2016. Nous sommes bien étonnés aujourd’hui de lire qu’elle écrivait à l’époque : "Il est mieux de ne pas boire d’alcool au cours des trois premiers mois (période de formation du bébé) à cause des risques de malformation. Par la suite, il n’est pas déraisonnable de boire un verre de vin ou une coupe de champagne mais occasionnellement". Aujourd’hui, il est rare de rencontrer un médecin, une sage-femme, ou le moindre membre de votre famille qui tienne le même discours (sauf peut-être votre grand-tante soixante-huitarde). La faute encore une fois aux discours prônant le risque zéro : si on recommande aux femmes enceintes de ne pas ingurgiter la moindre goutte, c’est surtout pour prévenir les conduites à risques de toutes celles qui prendrait ça pour une autorisation de se prendre des cuites toutes les semaines… Raison et conscience sont donc les maîtres mots à ce sujet.

 

5e MOIS : Accoucher dans un environnement calme sans douleur, sans péridurale, sans épisiotomie, sans forceps et sans déchirure… c’est possible. VRAI

 

Bon, on vous l’accorde, il faut avoir un mental d’acier et un projet de naissance en béton, mais oui, c’est possible. Préparant son projet de naissance, Renée Greusard a recueilli le témoignage d’une femme "hyperzen" qui avait mis au monde son enfant au CALM (Comme à la maison) avec une sage-femme pour l’assister, dans une position (accroupie) favorable à la descente du bébé. Et deux jours plus tard elle était à un mariage avec son nouveau-né !

 

6e MOIS : Si tu fais trop la fête pendant ta grossesse, ton bébé sera sourd. FAUX

 

A tous ceux qui voudraient culpabiliser les femmes enceintes noctambules : non, un bébé ne sera pas sourd si sa mère court les concerts de heavy metal jusqu’à neuf mois de grossesse. Mettez la tête sous l’eau dans votre bain à côté de grosses basses et vous comprendrez… Par ailleurs, apprenez à respecter le rythme de chaque femme enceinte : certaines ont assez la patate pour aller en soirée jusqu’à un stade avancée de leur grossesse, d’autres profitent de cette période pour regarder tout Game of thrones en mangeant des snickers. Qu'on leur fiche la paix à l'une comme à l'autre ! 

 

7e MOIS : La femme enceinte est trop souvent infantilisée. VRAI

 

C’est en tout cas ce que pense Renée Greusard qui revient souvent dans son livre aux  "interdits" de la grossesse. "Depuis que j’attends un bébé, j’ai l’impression d’être devenue une enfant pas sage", écrit-elle. Elle a donc, en connaissance de cause, pris un peu de liberté avec la fête et les fromages coulants. C’est son choix ! Quoi qu’il en soit, elle ne cesse d’avoir le sentiment de "transgresser" des règles. Verbe qui selon Martin Winckler, médecin et romancier, est "symptomatique d’un rapport patient-médecin problématique". Entendez : une fois la femme mise au courant des risques elle est libre de ses choix. A bon entendeur !

 

8e MOIS : Tous les cols de l’utérus se valent. FAUX

 

La naissance approche et avec elle, l’angoisse de l’accouchement : vais-je être capable d’accoucher sans mourir de douleur ?, se demandent alors souvent les primipares. Une chose est sûre : nous ne sommes pas égales devant l’accouchement et il y a autant d’acccouchements que de femmes. Renée Greusard a pu entendre des récits aussi idylliques qu’horrifiques… comme nous toutes. Un exemple d’inégalité des femmes devant dame nature : la "qualité" de leur col de l’utérus. Tout dépend des fibres de collagènes qu’il contient : "les fibres sont plus ou moins solides selon les patientes. Des collagènes moins structurés offrent une dilatation plus simple, plus facile, avec moins de force et d’efficacité mécanique", selon un spécialiste interviewé par l’auteur.

 

9e MOIS : On passe à la méthode Epi-no pour éviter l’épisiotomie ? VRAI

 

Constat qui rejoint l’angoisse de l’épisiotomie. Après son accouchement – qui s’est, somme toute bien déroulé et Renée Greusard et son mari, l’Aventurier, sont les heureux parents d’un petit Ulysse, félicitations ! – l’auteur s’est penchée sur une méthode qu’elle souhaiterait expérimenter lors d’une prochaine grossesse et qui, selon les premières études, permet de réduire le taux d’épisiotomie : la méthode Epi-no. Proposée par quelques sages-femmes et médecins, elle consiste à préparer le périnée et le vagin à l’accouchement en introduisant régulièrement un ballon dans le vagin de la future mère pendant toute sa grossesse et en lui faisant expulser jusqu’à ce qu’il atteigne, à la fin de la préparation, la taille de la tête d’un bébé. Le temps d’expulsion lors de la naissance serait réduit par deux et le taux d’épisiotomie réduit d’environ 8% !

 

Allez on reste zen, on enfile ses bas de contention et on file lire le livre de Renée Greusard !

 

Noémie Sudre

Enceinte, tout est possible
Ne bois pas. Tu vas manger ça ? Reste sexy. Ne prends pas trop de poids. Allez, juste un verre ! Ce n’est pas une maladie. T’es sûre que tu peux danser dans ton état ? Fais ci. Ne fais pas ça… Pendant leur grossesse, les femmes n'échappent...
Paru le : 
13 Avril 2016

En partant à la rencontre de praticiens, de chercheurs et de femmes, Renée Greusard a souhaité trouver une information plus juste pour sortir de l'infantilisation. Enceinte, tout est possible, on peut même rester maîtresse de son corps. Dingue, non ?

Une enquête féministe, drôle et décalée qui déconstruit et analyse les légendes sur la grossesse à l'heure de la génération Y.
  

A lire aussi

Sport à la maison : notre sélection de livres pour prendre soin de soi chez soi
En attendant la réouverture des salles de sport, si on faisait du sport à la maison ? Nous avons sélectionné pour vous 10 livres pour prendre soin de...
Activité : téléchargez notre coloriage spécial Pâques !

01 Avril 2021

À l'occasion des fêtes de Pâques, profitez d'un moment en famille grâce à un coloriage offert par les éditions Deux Coqs d'or...
Replay : apprenez à signer avec bébé avec Isabelle Cottenceau

12 Mars 2021

À l'occasion de la parution de son livre T out savoir sur les signes avec bébé (Hachette Pratique), Isabelle Cottenceau sera en live sur notre...

Tops et sélections précédent