Vous êtes ici

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Illana Cantin présente "Rose Rage"

"Lumière" : le nouveau roman de Carole Trébor (TRAILER)

"La Quête d'Ewilan" : découvrez le trailer de la série culte de Pierre Bottero dans son nouvel univers graphique

A lire aussi

Harper Lee, l’auteur de "Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur", est morte

19 Février 2016

Harper Lee, l’auteur du classique de la littérature américaine : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur , s’est éteinte ce vendredi 19...
Harper Lee : la suite de "Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur" débarque en librairie

08 Octobre 2015

Nous sommes le 8 octobre et la légende a déjà précédé le roman d’Harper Lee qui vient de paraître. Et pour cause : Va et poste une sentinelle...
Harper Lee : son deuxième roman événement s’arrache déjà aux Etats-Unis

22 Juillet 2015

Attendu dans les librairies françaises le 7 octobre, Va et poste une sentinelle (Grasset), deuxième roman événement d’Harper Lee pas moins de...
TanePistache
4.27
12 Juillet 2017
Publié sur
Un roman qui se lit facilement et nous entraîne dans l'atmosphère bien particulière d'une petite ville d'un Etat du sud des Etats-Unis pendant la crise des années 30. J'ai particulièrement appréci.....
Tinaju
4.27
10 Juillet 2017
Publié sur
J'avoue que j'ai eu du mal à rentrer dans ce livre, je trouvais qu'on se trainait, accablés par la chaleur du sud des états unis. Puis, la magie a opérée et je suis entrée dans la vie de cette fillett.....
jmlire71
4.27
09 Juillet 2017
Publié sur
Sans doute un de mes livres préférés!

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Axel.M
Axel.M
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un peu enfantin, mais franchement intéressant.
Portrait de Alexia.G
Alexia.G
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un pur chef d'oeuvre, magnifique, édifiant.. un superlatif à lui tout seul !
Portrait de emmanuel.o
emmanuel.o
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Une histoire d'erreur judiciaire dans une petite ville de province des Etats Unis dans les années 30 sur fond de racisme latent (un homme noir est accusé d'un crime sur une femme blanche). Racontée par le fils de l'avocat commis d'office de l'accusé, le roman est avant tout un roman universel sur l'enfance. Drôle et frais malgré le fond de l'histoire sombre et sérieux, ce roman mérite son prix pulitzer 1961.
Portrait de Boulie.B
Boulie.B
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'ai retrouvé au travers de la vision d'une fillette élevée seule avec son frère par un père avocat au fin fond de l'Alabama -en pleine bataille pour les droits des populations noires américaines- des valeurs fortes. Le respect de ses parents/sa famille, le sens du travail/devoir, la tolérance, la justice pour tous, l'égalité des hommes... J'ai ressenti tout l'amour d'un père pour ses enfants, la volonté de les éduquer au mieux et au plus juste, la pédagogie par l'exemple... Le tout porté par la fraîcheur d'une fillette d'une toute petite dizaine d'années. Voilà, j'ai l'impression d'avoir donné un air très sérieux à ce livre qui l'est juste ce qu'il faut et Dieu sait que "point trop n'en faut !". Allez-y et revenez donc me dire ce que vous en avez pensé en me laissant un commentaire !
Portrait de virginie.n
virginie.n
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Raconter l'histoire de ce livre ou tenter de le résumer ne serviraient à rien. L'intérêt de ce roman est ailleurs. De plus, certaines zones d'ombre sur les personnages récurrents persistent jusqu'à la dernière ligne, peut -être pour qu'ils deviennent des personnages mythiques de la littérature, pourquoi pas? Il est facile de vivre en Alabama, état ségrégationniste des Etats-unis, lorsqu'on est blanc, car cette couleur de peau excuse tout. Pourtant, dans le Comté de Maycomb,dans les années trente, il existe des gens qui vivent aux côtés des Noirs et n'ont pas peur de prendre leur défense lorsque l'un d'entre eux est injustement accusé de viol sur une blanche. Atticus Finch,avocat de profession, fait partie de cette population tolérante. Veuf très tôt, il tente de transmettre à ses enfants Scout et Jem cette part d'humanité présente en lui: "Atticus disait que tromper un homme de couleur est dix fois pire que tromper un homme blanc".Scout, devenue grande, raconte les trois années de sa vie, entre six et neuf ans, où elle a compris qu'il existait des valeurs et qu'il fallait s'y accrocher coûte que coûte. Son père se refuse à vivre dans un monde manichéen basé sur le blanc gentil et le méchant noir. Il pense que tout le monde a le droit d'être respecté et défendu honorablement; il ne faut pas juger sur de simples préjugés. Normal me direz-vous, mais dans le contexte politique de l'Alabama des années trente, cela vaut une idée révolutionnaire! Plein d'amis, de voisins gravitent autour de la famille Finch, et tous n'ont pas la même opinion sur ce sujet délicat. Alors, avec ses yeux d'enfants et son raisonnement, Scout va se forger ses propres opinions. Elle va comprendre qu'à leur manière, Arthur (Boo) Radley le voisin fantôme, et Tom Robinson le Noir injustement accusé sont comme "les oiseaux moqueurs " massacrés de façon absurde par les chasseurs du dimanche et les enfants désœuvrés. Ce sont les victimes d'un système où la peau, la rumeur,et la méchanceté atteignent toujours durement les plus faibles. Je pense que j'ai lu un roman universel sur la tolérance et la justice, agrémenté de personnages forts et vraisemblables, tourmentés par leurs opinions parfois contradictoires. Le style de cette œuvre rend ce récit de vie facile à la lecture si bien que les sujets graves y sont traités avec tact et objectivité. Bref,en deux mots: chef d'œuvre!
Portrait de Christelle .D
Christelle .D
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un style fluide. Une narratrice très attachante. Un parcours initiatique dans un monde rempli d'injustices...
Portrait de Thérèse.B
Thérèse.B
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un prix Pulitzer mérité sans nul doute. Un livre que tout homme intègre devrait avoir en chevet. Afin de ne jamais oublier les luttes, et les victoires ....
Portrait de Christelle.M
Christelle.M
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un livre à dévorer, très touchant et parfois drôle, même si le sujet peut paraître sombre. Sur fond de racisme aux 2tats-Unis pendant les années 60, un enfant raconte avec ses mots les difficultés de son père avocat à défendre un Noir accusé à tort.
Portrait de rosa.p
rosa.p
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
En ces temps d’individualisme, il est très à propos. C’est parfaitement bien écrit (et sûrement très bien traduit). Le point de vue de la petite fille, Scout, donne un angle original. A travers ses yeux, le lecteur comprend les injustices qui visaient les Noirs dans les années 30, leur culpabilité systématique au moindre problème et la suprématie blanche.
Portrait de christin.c
christin.c
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Superbe style et tres belle histoire...bonne illustration de la non tolérance...et message d'espoir. j'ai adoré cet auteur!
Portrait de sandrine.G
sandrine.G
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
On a tous rêvé d'avoir un jour été une petite fille comme Scout. Des personnages qui hanteront longtemps notre esprit.
Portrait de sandrine.G
sandrine.G
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Une espèce en voie de disparition, à protéger plus que tout.