Vous êtes ici

Les Heures souterraines

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

"Né d'aucune femme" - Dans les coulisses de la version audio du roman de Franck Bouysse

L'interview Toute première fois avec Adrien Borne

Rentrée littéraire : les éditions Stock présentent leurs livres en vidéo

Rentrée littéraire : Nicolas Deleau présente "Des rêves à tenir"

Rentrée littéraire : Isabelle Carré présente "Du côté des Indiens"

Rentrée littéraire : Oriane Jeancourt Galignani présente "La Femme-écrevisse"

Rentrée littéraire : Maël Renouard présente "L'historiographe du royaume"

Rentrée littéraire : Jean-Paul Enthoven présente "Ce qui plaisait à Blanche"

Rentrée littéraire : Grégoire Delacourt présente "Un jour viendra couleur d'orange"

Rentrée littéraire : Metin Arditi présente "Rachel et les siens"

A lire aussi

Delphine de Vigan : un nouveau roman très attendu fin août

22 Juillet 2015

Quatre ans après la déferlante Rien ne s’oppose à la nuit , la grande romancière Delphine de Vigan reviendra en librairie le 26 août avec un...
"Profession du père" de Sorj Chalandon adapté au cinéma avec Benoît Poelvoorde

22 Juillet 2021

Profession du père (Grasset / Livre de Poche), roman d'inspiration autobiographique de Sorj Chalandon, se donnera à voir sur grand écran le 28...
Replay : retrouvez le Facebook Live d'Olivia Ruiz

01 Juillet 2021

Olivia Ruiz, auteure du roman La Commode aux tiroirs de couleurs (Le Livre de Poche), était en live sur notre page Facebook mercredi 30 juin.
sld09
3.70
27 Juin 2017
Publié sur
Et bien contrairement à ce que je pensais, j'ai bel et bien été déçue par ce roman...Les heures souterraines est très bien écrit et Delphine de Vigan décrit très justement de ce que peut être la vie e.....
Ecureuilbleu
3.70
13 Juin 2017
Publié sur
C'est le premier roman de Delphine de Vigan que je lis. L'écriture est fluide, les personnages sont attachants. Mathilde est victime de son supérieur hiérarchique, Jacques, depuis qu'elle a osé le .....
Luria
3.70
10 Juin 2017
Publié sur
A chacun ses refuges de lecture. Mes périodes sombres s'accompagnent des chemins chaotiques, des vies brisées ou mal réparées des héros de papier. Un réconfort, hasardeux certes, à se dire que l'on n.....

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Marie.N
Marie.N
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Ecriture entraînante, l'idée d'alterner les narrateurs donne un plus à l'histoire. Fin un peu décevante tout de même.
Portrait de Sylvain.T
Sylvain.T
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'ai beaucoup aimé cette lecture qui raconte séparément, chapitre après chapitre, la vie de deux êtres, une qui est mise à l'écart dans le cadre de son travail et l'autre qui décide de quitter la femme qu'il aime mais qui elle ne l'aime pas... C'est fort, intense et très bien décrit. pas de mélo, pas de pathos, pas de happy end., juste de la "book" réalité !
Portrait de cindy.r
cindy.r
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
un récit prenant que j'ai eu du mal à quitter. les personnages nous emportent avec eux, malgré eux et malgré nous-même. un véritable palisir, le goncourt aurait été mérité.
Portrait de cindy.r
cindy.r
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
c'est une histoire de déchéance. non, en fait ce sont deux histoires de déchéance. Mathilde se retrouve exclue des responsabilités dont elle est habituellement chargée au sein de son emploie, du jour au lendemain, sans explications aucunes. elle souffre de cette situation, réagit tardivement, trop tard. elle se retrouve prisonnière de la machine à broyer établie par son patron. ne supportant pas cette mise à l'écart elle perd toute assurance, toute motivation. en l'espace de quelques mois elle devient méconnaissable, au point d'inquiéter ses enfants qui tentent tant que possible de lui apporter leurs soutiens. Thibault n'est pas plus à envier. empêtrée dans une relation sans avenir il décide de rompre, mais ne peut s'empêcher de ressasser le passé, plein de regrets. il doit cependant libérer son esprit de ses idées pour apporter les remèdes dont les gens ont besoin. il est médecin, effectue ses visites selon les sms que lui envoie une secrétaire. impossible pour lui de guérir ses propres blessures il perd peu à peu le goûts de soigner celles des autres. il ne supporte plus la ville qu'il subit comme une toile tissée dont il veut se libérer. tout deux sont à paris, tout deux ressentent les mêmes sensations, tout deux doivent se rencontrer. Delphine de Vigan a écrit ici un livre qui ne peut que toucher le lecteur, de part ce sentiments que nous connaissons tous un moment dans notre vie, ce sentiment d'étouffement face au quotidien, ce manque d'air dût à certaines situations. le titre fait bien sûr référence au temps passé quotidiennement dans le métro parisien par des milliers d'usagers mais surtout, cela reste évident, à l'état d'esprit de ces personnages, perdus dans leur noirceur propre. adoptant leur point de vue, nous nous enfonçons nous aussi, priant pour refaire surface afin de mieux respirer. mais la fin du livre ne nous laisse pas ce loisir. comme Mathilde et Thibault nous restons dans l'incertitude de l'instant qui va suivre. de là vient notre regret, nous ne saurons peut être jamais comment ni si ils vont s'en sortir. Delphine de Vigan a frôlé le goncourt avec ce livre, il aurait été amplement mérité.
Portrait de Anne.D
Anne.D
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Superbe livre... Les sentiments sont justes... On s'attache à Mathilde et Thibault, une fin un peu écourtée cependant... Une suite serait géniale...
Portrait de ANITA.P
ANITA.P
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
toujours bien écrit