Vous êtes ici

Les femmes préfèrent les riches

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Rentrée littéraire : Jón Kalman Stefánsson présente "Lumière d'été, puis vient la nuit"

Rentrée littéraire : présentation de "La Chienne" de Pilar Quintana

Rentrée littéraire : présentation de "Sublime Royaume" de Yaa Gyasi

Rentrée littéraire : Ottessa Moshfegh présente "Nostalgie d'un autre monde"

Les habitudes de lecture et d'écriture de Tommy Wieringa

Joshua Cohen présente "David King s'occupe de tout"

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

Samar Yazbek présente "La Marcheuse"

Yaa Gyasi : "L'esclavage continue d'avoir un impact génération après génération"

A lire aussi

British Book Awards : "Queenie" de Candice Carty-Williams bientôt disponible aux éditions Calmann-Lévy

09 Février 2021

Les éditions Calmann-Lévy publient ce 10 février 2021 le roman Queenie de Candice Carty-Williams, élu livre de l'année aux British Book Awards...
Imaginaire : notre sélection de livres de poche pour vous évader

20 Janvier 2021

Qu'ils soient dépaysants ou bien le miroir de notre société actuelle, les romans de fantasy éveillent notre imaginaire en nous transportant dans...
"Sœurs" de Daisy Johnson : le coup de cœur de Raphaëlle Liebaert, directrice littéraire de La Cosmopolite

19 Janvier 2021

Raphaëlle Liebaert, directrice littéraire de la collection La Cosmopolite (éditions Stock), nous présente son coup de coeur de ce début d'année...
iris29
5.00
15 Septembre 2015
Publié sur
Fraîchement arrivée au Texas , à Dallas après une rupture sentimentale , La jeune et jolie journaliste, Jennifer Barton pourra compter sur son amie Aimee, pour lui apprendre les codes de cette ville...

Avis des lecteurs

 
3/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de colines.s
colines.s
1/5
03 Avril 2015
Publié sur
Bon pour être franche, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce livre. Les 2 premiers chapitres ne sont vraiment pas folichons. Le style d'écriture n'est pas révolutionnaire et l'histoire en elle-même non plus : les femmes qui cherchent à se caser auprès d'hommes riches, c'est du vu et revu. Il faut vraiment s'accrocher pour terminer se livre. J'ai plus d'une fois voulu arrêter mais trop curieuse j'ai tenu à le finir pour connaître le fin mot de l'histoire. Ce n'est pas un livre que je recommanderai à quelqu'un.