Vous êtes ici

L'Appel du Coucou

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Rentrée littéraire : Jón Kalman Stefánsson présente "Lumière d'été, puis vient la nuit"

Rentrée littéraire : présentation de "La Chienne" de Pilar Quintana

Rentrée littéraire : présentation de "Sublime Royaume" de Yaa Gyasi

Rentrée littéraire : Ottessa Moshfegh présente "Nostalgie d'un autre monde"

Les habitudes de lecture et d'écriture de Tommy Wieringa

Joshua Cohen présente "David King s'occupe de tout"

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

Samar Yazbek présente "La Marcheuse"

Yaa Gyasi : "L'esclavage continue d'avoir un impact génération après génération"

A lire aussi

18 Juin 2018

Le vétéran de guerre et détective privé Cormoran Strike ainsi que sa secrétaire Robin débarquent sur OCS à partir du 16 juin pour sept épisodes d...
Cormoran Strike : la trilogie de Robert Galbraith adaptée pour HBO

28 Octobre 2016

On n’en finit plus d’entendre parler de J.K. Rowling ! L’auteur est sur tous les écrans, les petits comme les grands ! Alors que...
MonkeyLIfe
3.74
26 Juin 2017
Publié sur
On se prend vite au jeu du détective, l'enquête est très bien menée, l'intrigue aussi. j'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, ses rebondissement. Je suis restée sans voix...
Kaouette77
3.74
03 Juin 2017
Publié sur
L'appel du coucou est un policier classique, donc si vous aimez avoir des frissons en lisant, passer votre chemin. L'histoire est bien écrite, bien ficeler mais trop de longueur dans la description. .....
LaBibliodeCaro
3.74
11 Mai 2017
Publié sur
Rédigé sous un nom d'emprunt, le roman L'appel du Coucou est en réalité l'oeuvre de la célèbre et talentueuse J.K Rowling, la « maman » d'Harry Potter. Ayant entendu des critiques dithyrambiques sur ce.....
Bibou
5
Publié sur
Un livre fluide qui se lit rapidement. Pas de longueur ni de blabla inutile. L'intrigue est rondement menée et bien écrite de fait nous nous laissons embarquer et nous enquêtons avec Cormoran. Personnage attachant tout comme Robyn! Vivement la suite! Du grand Rowling! Nous ne sommes pas déçus!...
Loulou
1
Publié sur
Malgrè une grosse envie de lire ce livre, je n'ai pas accroché, j'ai trouvé l'intrique lente, creuse, assez déçue pour une fan de H.P !...
4
Publié sur

Avis des lecteurs

 
3/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de virginie.n
virginie.n
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
" La lumière froide du matin emplit l'intérieur de la tente. Deux hommes se tenaient accroupis près du corps, prêts à le glisser enfin dans le long sac noir de la morgue. La tête avait un peu saigné dans la neige. Le crâne était enfoncé et le visage enflé, un des yeux réduit à une fissure dans la peau, l'autre montrant un trait de blanc terne entre les paupières molles." La victime, un top model, Lula Landry, connue pour sa "beauté hallucinante" qui "confinait à l'absurde ou au surnaturel." Un soir de janvier, elle a sauté par dessus son balcon. Affaire vite classée par la police: le suicide saute au yeux. Sauf que, trois mois après son décès, son demi- frère, John Bristow, engage Cormoran Strike, détective privé, pour rouvrir l'enquête. En effet, il ne croit pas au suicide. Certes, Lula avait "une réputation d'irascibilité violente et de dangereuse instabilité", mais elle était soignée pour ces troubles, et rien ne présageait un tel geste désespéré. Pour Strike, cette nouvelle enquête est une aubaine, car rien ne va plus dans sa vie privée et professionnelle. La dépression le guette voire même commence à le submerger. Ancien militaire de carrière, l'armée lui avait donné ce qu'il avait toujours connu avec sa mère Leda, groupie du grand Jonny Rokeby, le géniteur du détective: "déracinements constants, la nécessité de ne compter que sur soi, l'appel de la nouveauté." Mais une blessure en Afghanistan lui valant l'amputation d'une jambe, a eu raison de ses choix. Rentré en Grande-Bretagne, une autre guerre l'attendait, une guerre d'usure avec Charlotte, sa compagne, femme à la beauté violente et menteuse invétérée. Criblé de dettes, Strike accepte; cette quête de vérité le sortira un temps du "bourbier émotionnel" dont il est victime. Avec son efficace et discrète secrétaire Robin, Strike découvre les joies de l'hypermédiatisation, machine implacable que Lula subissait à longueurs de journées. Même dans sa mort, il a fallu dresser une tente pour que son corps ne soit pas pris en photo... "La presse et le public semblaient l'avoir adorée, et avoir adorée la haïr". Lula naviguait sans cesse dans un monde où il fallait faire le tri entre ses vrais amis, ses faux amis, sa famille. Justement, dans cette dernière, l'union n'était que de façade. Adoptée dès son plus jeune âge, Lula cherchait depuis peu ses véritables racines, notamment celles africaines à qui elle devait son teint de peau unique. Strike décide d'orienter ses recherches sur le fond et non sur la forme: les médias et la célébrité cachaient une autre femme, une gamine fragile, esseulée, se sentant orpheline finalement. Et comme "les morts ne [peuvent] parler que par la bouche de ceux qu'ils [laissent] derrière eux, et par les signes qu'ils [ont] semés sur leur passage", notre détective attache de l'importance aux mails, répondeurs, messages, téléphones, billets griffonnés laissés par le Coucou, surnom de Lula donné par un ami, susceptibles d'apporter les preuves ou le chainon manquant à une compréhension de la vérité. Dans le même temps, il découvre le monde de sa rock star de père, dans lequel l'argent, le paraître, les relations superficielles sont de mise. Bien maîtrisé et sans temps mort, L'appel du coucou est un modèle du genre policier. Le début, un peu laborieux, met en fait en place les codes d'une intrigue dans laquelle le suspens sera maintenu jusqu'à la fin. Le titre est aussi un clin d'œil. En effet, le coucou est un oiseau qui pratique le parasitisme de couvée. Ainsi, le lecteur comprendra le choix du titre après la lecture du roman. Présenté comme le premier tome de la série des enquêtes de Cormoran Strike, l'auteur a inventé un anti-héros attachant, abîmé par la vie et son enfance assez spéciale, aidé par une jeune femme, Robin, qui considère que "prouver, résoudre, capturer, protéger" sont "des activités importantes, fascinantes". Finalement, la tentative de J.K. Rowling dans le polar est un essai transformé, c'est un kairos (mot grec) au sens compris et recherché par son personnage principal dans son enquête: "LE moment de vérité. Le moment unique. Suprême", bref le point de basculement décisif de cet écrivain : le avant avec Harry Potter, et le après avec Robert Galbraith.
Portrait de David.P
David.P
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Très bon polar. Différent des "pages turner" habituels. Pas d'action. Tout est centré sur l'enquête et les personnages. C'est bien écrit et malin.
Portrait de Sandrine.R
Sandrine.R
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Une intrigue qui traîne en longueur, du mal à me mettre dans l'histoire tellement de détails inutiles. J’attendais beaucoup de ce livre. Dès le début on comprend qui est le meurtrier...Je ne recommande pas.
Portrait de Allison.C
Allison.C
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
On reconnaît bien là l'auteur du plus célèbre des sorciers, même si ici il ne s'agisse d'un roman policier. N'étant pas une grande "fana" de ce genre de livre, je dois avouer qu'une fois à l'intérieur de l'histoire, on ne peut plus en ressortir, si bien qu'on essaie nous auss de résoudre l'enquête.
Portrait de Mathilde.d
Mathilde.d
2/5
10 Novembre 2016
Publié sur
Assez déçu de ce premier volet, j'en ai tellement entendu parler pour au final lire un livre assez creux.