Vous êtes ici

La Nuit de tous les dangers

Onglets livre

à voir

Rentrée littéraire : Jón Kalman Stefánsson présente "Lumière d'été, puis vient la nuit"

Rentrée littéraire : présentation de "La Chienne" de Pilar Quintana

Rentrée littéraire : présentation de "Sublime Royaume" de Yaa Gyasi

Rentrée littéraire : Ottessa Moshfegh présente "Nostalgie d'un autre monde"

Les habitudes de lecture et d'écriture de Tommy Wieringa

Joshua Cohen présente "David King s'occupe de tout"

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

Samar Yazbek présente "La Marcheuse"

Yaa Gyasi : "L'esclavage continue d'avoir un impact génération après génération"

A lire aussi

Imaginaire : notre sélection de livres de poche pour vous évader

20 Janvier 2021

Qu'ils soient dépaysants ou bien le miroir de notre société actuelle, les romans de fantasy éveillent notre imaginaire en nous transportant dans...
"Sœurs" de Daisy Johnson : le coup de cœur de Raphaëlle Liebaert, directrice littéraire de La Cosmopolite

19 Janvier 2021

Raphaëlle Liebaert, directrice littéraire de la collection La Cosmopolite (éditions Stock), nous présente son coup de coeur de ce début d'année...
British Book Awards : "Queenie" de Candice Carty-Williams bientôt disponible aux éditions Calmann-Lévy

21 Décembre 2020

Les éditions Calmann-Lévy publieront le 10 février 2021 le roman Queenie de Candice Carty-Williams, élu livre de l'année aux British Book Awards...
whynotgrove
3.75
08 Avril 2017
Publié sur
Bon livre avec une intrigue sympathique avec une multitude de personnages, ce n'est pas chef d'oeuvre mais j'avoue que j'ai passé un bon moment. C'est pourquoi j'ai mis une très bonne note, c'est aussi.....
MarcM77
3.75
30 Mars 2017
Publié sur
Intéressant, original mais la nuit, par moments, paraît bien longue.
Balthazar21
3.75
30 Juillet 2016
Publié sur
Très longue mise en scène pour une sorte de huis clos dans un hydravion de luxe reliant l'Angleterre aux Etats-Unis au début de la seconde guerre mondiale avec un scénario intéressant, à savoir le kid.....
Anonyme
5
Publié sur
Embarquez à bord du Clipper, découvrez cet hydravion grandiose et ses passagers... vous ne risquez pas d'être décus ! Ken Follet nous offre comme d'habitude des intrigues parallèles très bien ficelées, du suspense, de l'action, de l'amour. Les personnages sont attachants et les méchants détestables à souhait. A lire et à relire. Ne manquez pas du même auteur "Les Piliers de la Terre" et "La marque de Windfield", encore plus passionnants !...
Sab35
4
Publié sur
Septembre 1939, la guerre vient t'éclater. Certains quittent l'Angleterre pour se rendre aux Etats-Unis à bord du Clipper, un luxueux hydravion. Dans ce huis clos, nous suivons les 19 passagers, avec leurs histoires, leurs espoirs et leurs doutes...Mais pendant les 30 heures de vol, la tempête se déchaîne à l'exterieur comme à l'interieur...Un très bon moment de lecture où on se demande comment ça va finir! A découvrir...
5
Publié sur

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Bella.L
Bella.L
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un huis-clos original.
Portrait de Corinne.G
Corinne.G
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Il ne faut pas plus de deux pages de lecture pour se sentir en 1939. Le décor est de suite, et très justement, posé. L'Angleterre vient tout juste de déclarer la guerre à l'Allemagne. On sent ce climat palpable, à la fois empreint de peur et d'excitation. Les jeunes pensent pouvoir en remontrer au monde entier. Puis il y a cette histoire d'hydravion. Il y en aura 22 des hydravions pendant la guerre, réquisitionnés par l'armée pour la plupart, transportant des gens importants des différents gouvernements en place. Ils disparurent à la fin de la guerre, les technologies les avaient dépassé. Mais revenons à notre histoire. Cet hydravion, phénomène du moment, fierté de la Pan Américan, de la dernière technologie, est à ce moment clé de l'histoire de l'Europe le seul moyen de fuir l'Angleterre pour certains. Au départ, il est décrit et on le voit un peu comme une bête curieuse, mais au fil des pages il devient le centre de toute notre attention et finalement bien familier. Pourquoi ces passagers veulent-ils aller en Amérique ? Une famille fuit la guerre, une femme fuit son mari en compagnie de son amant, une autre espère arriver à temps pour sauver son entreprise d'une OPA provoquée par son frère et le chef mécanicien du Clipper (nom de l'appareil) veut sauver sa femme qui vient d'être enlevée aux Etats Unis et ne retrouvera sa liberté que s'il exécute un ordre bien précis qui lui sera donné sur le Clipper. Le transatlantique qui part de Southampton fait une escale en Irlande avant de rejoindre l'Amérique. Les histoires de chacun évoluent. Oh, petite précision : seules les personnes riches faisant partie d'une certaine société ont accès à ce moyen de transport. La famille Oxenford fuit la guerre. Margaret la fille rencontre Harry (un voleur notoire) et en tombe éperdument amoureuse. Percy, le fils de 15 ans, profite de cette aventure pour se démarquer de cette famille coincée " de la haute" . Diana et Mark fuient Mervyn, qui s'embarque pour poursuivre sa femme et la faire changer d'avis mais il croise Nancy. Nancy qui se bat contre Peter et son OPA mais que Mervyn ne laisse pas indifférente. Enfin, Tom est celui qui donne ses ordres à Eddie, qui, s'il s'exécute, sauvera sa femme Carol Ann. Evidemment, dit ainsi, tout est simple. Mais durant ces 26 heures de voyage tout va s'embrouiller... des armes tireront et du sang coulera, malgré tous les efforts d'Eddie. Des gangsters viendront bousculer tout ce petit monde. La bravoure de chaque être ressort, l'ingéniosité aussi. Et l'auteur sait nous faire aller de rebondissement en rebondissement. Les mentalités, bien que très différentes, savent se rassembler pour une même cause. Les valeurs d'avant guerre sont bien là. Et pour les romantiques : de belles histoires vont se nouer. Je crois que je suis tombée amoureuse de l'écriture de Ken Follet ...