Vous êtes ici

Il faut tuer Lewis Winter (Trilogie de Glasgow, Tome 1)

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Les lectures de Guillaume Musso

Donna Leon : "Je ne sais jamais comment mes livres vont se terminer !"

Donato Carrisi livre les secrets de "Malefico"

A lire aussi

Replay : retrouvez le Facebook Live de Nicolas Lebel

01 Avril 2021

Nicolas Lebel, auteur des thrillers Le Gibier (Le Masque) et Dans la brume écarlate (Le Livre de Poche), était en live sur notre page Facebook...
"Négo" de Laurent Combalbert : un thriller et un podcast haletants sur le métier de négociateur

05 Mars 2021

Négociateur professionnel et ancien du RAID, Laurent Combalbert publie son premier roman, Négo (Calmann-Lévy), accompagné par la diffusion d'un...

21 Février 2020

Paru le 15 janvier aux éditions du Masque, La deuxième femme , thriller psychologique de Louise Mey, passe au crible, d'une plume habitée et...
nameless
3.65
30 Novembre 2016
Publié sur
Malcolm Mackay prouve dans Il faut tuer Lewis Winter, que ce n'est pas la complexité de l'intrigue, ses innombrables rebondissements, l'inflation de personnages ou le nombre vertigineux de pages qui f.....
polarjazz
3.65
17 Août 2016
Publié sur
J'ai adoré ce roman. J'y ai incarné un tueur à gages free-lance, une prostituée vénale, un dealer fatigué, un chef de gang aux dents longues, un flic ripoux, un flic honnête mais cynique, un garçon na.....
laraemilie
3.65
11 Août 2016
Publié sur
L'idée de base est simple ; le point de vue original. Avec ce premier volet de la trilogie de Glasgow, Malcolm Mackay parvient à poser le décor parfait pour la suite et les fondements d'une intrigue.....

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Nicolas.G
Nicolas.G
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Pour changer, passons dans la peau d'un tueur à gages, pas un tueur à la sauvette, mais un professionnel. Un indépendant libre comme l'air, ou presque, il faut bien accepter de temps en temps des contrats de ceux qui règnent sur la ville pour subvenir à ses besoins, et quelques plaisirs divers. Calum MacLean va donc devoir tuer Lewis Winter, un dealer de seconde zone, les temps sont durs mêmes pour les tueurs à gages. Il faut tuer Lewis Winter aurait pu être un simple polar ayant comme "héros" un tueur, mais Malcolm Mackay tire son épingle du jeu principalement par sa plume vivante et humoristique. Dès les premières pages le lecteur est happé dans un univers où la mort rôde. Rien de macabre, tout est naturel pour ces hommes, c'est leur lot quotidien, ils ne côtoient pas la mort par plaisir, (certains oui mais cela est une autre histoire), ils le font parce qu'ils ne savent faire que ça. Autre point fort du titre pour moi est que chaque protagoniste du livre tient un rôle important. Personne n'est le faire-valoir du héros, chacun apporte de la vie au titre (ce qui peut être contradictoire avec le travail de ces hommes). Il faut tuer Lewis Winter est un livre enivrant, on ne peut lâcher sa lecture tant Malcom Mackay nous rend accroc. Cette première aventure de Calum est tout bonnement excellente, je n'ai qu'une envie....découvrir les autres péripéties de ce tueur à gages.