Vous êtes ici

Boucle d'ours

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Le pédiatre Arnault Pfersdorff présente "140 jeux d'éveil pour préparer son enfant à la Maternelle"

A lire aussi

Top 10 des livres pour une éducation non-genrée et non stéréotypée.
Et si, dès le plus jeune âge, on apprenait à mieux se respecter les uns les autres ? Lutter contre les clichés sur les normes de genre, cela commence...
Apprenez à signer avec "Mes histoires signées" de Marie Cao

22 Septembre 2021

Marie Cao nous apprend à signer avec bébé à l'aide d'histoires signées publiées aux éditions Marabout...
Une collection de livres indestructibles

16 Juillet 2021

Découvrez une collection de livres qui résistent à TOUT et surtout aux tout-petits !
Pixie-Flore
4.28
07 Avril 2017
Publié sur
La question du genre est ici évoquée, dans le texte comme dans les illustrations, avec humour et simplicité. C'est un album jeunesse éclairé et bienveillant...
fann
4.28
02 Janvier 2017
Publié sur
Une variante du conte Boucle d'Or et les Trois Ours qui dénonce avec humour et légèreté le sexisme qui imprègne notre société et ce dés le plus jeune âge...
orianevdb
4.28
04 Août 2016
Publié sur
super pour éduquer à l'égalité...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Anonyme
Anonyme
4/5
23 Décembre 2021
Publié sur
C'est jour de carnaval dans la forêt. Tous les animaux se déguisent y compris la famille Ours. Pour l'occasion, papa Ours ressemble au Grand Méchant Loup , maman Ours recoud son déguisement de Belle au Bois Dormant, et Petit Ours, oups, se déguise en.... Boucle d'Ours ! Petit Ours est très fier de son déguisement : les couettes blondes en laine et la jupe rose rappellent l'héroïne du conte. Mais Papa Ours est en colère ; pas question que son fiston se déguise en fille, car : " Un vrai ours ne porte pas de jupe rose ! Ni de couettes blondes ! Ça c'est pour les filles, les oursonnes, les femmelettes, les cacahouètes, les hommelettes ! " Mieux vaut pour lui de ressembler à un chevalier, à un ogre féroce ou encore à un petit cochon dégourdi. Peine perdue, Petit Ours ne cède pas et répond à chaque proposition par un " Non, ze veux me déguiser en Boucle d'Ours ! " Alors rien ne va plus dans la famille Ours ; même Maman Ours soutient son rejeton et son étrange envie de se déguiser en fille. Heureusement, le loup frappe à la porte et à la vue de son déguisement Papa Ours devient plus conciliant ! Halte à la théorie des genres ! On peut être un garçon et aimer se déguiser en fille ou jouer avec des jeux de fille sans pour autant être catalogué. Le prétexte du carnaval et la mise en scène d'animaux permettent d'attirer l'attention du jeune lecteur, et posent les jalons du récit. Les illustrations sous la forme de dessins superposés donnent une impression générale de mouvement aux personnages. La famille Ours, par un habile jeu d'anthropomorphisme, est humaine sur bien des points. En arrière plan, les inversions de rôles, facilitées par les déguisements, et la rude tâche de Papa Ours à se faire obéir, bousculent les idées reçues sur l'autorité et les héros de nos contes. Boucle d'Ours est un album intelligent, bien construit, drôle, au message percutant contre le sexisme, et un appel à la tolérance. A partir de 5 ans
Portrait de Anonyme
Anonyme
4/5
23 Décembre 2021
Publié sur
Boucle d'Ours est un album dont le texte a été écrit par Stéphane Servant, auteur de Cheval Océan et Le cœur des louves pour les adolescents, ou d'un Petit Poucet et d'autres pour les enfants. Illustré d'une manière farfelue et attachante par Laetitia Le Saux, ce court album délivre avec toute la douceur et les couleurs de l'enfance un message important et d'actualité pour les enfants de tout âge. Le texte est simple mais dans le même ton que Le Petit Poucet, avec des mots qui s'accordent ensemble dans une danse du rythme et de la langue que chacun peut apprécier à sa juste valeur. Toujours avec cette douceur qui lui est propre, cette prudence dans l'âge fragile où il enveloppe ses mots tendrement tout en oubliant pas de parfois les laisser tomber drus, Stéphane Servant livre avec les dessins drôles et originaux de Laetitia Le Saux un récit juste et plein de bonne humeur. Les deux auteurs parlent ainsi d'un certain sexisme, d'une vision trop simpliste du carnaval et bien plus loin d'une vision trop fermée, sans ouverture, au choix de la sexualité d'un enfant. Ici Petit Ours souhaite se déguiser en Boucle d'Ours ce qui est inadmissible pour Papa Ours qui veut voir son fils en déguisement d'Ours, de vrai Ours, comme un Homme pour l'humain. Pourquoi n'aurait-il pas droit ? Pourquoi ne pourrait-il pas se déguiser en fille ? Et pourquoi un garçon ne porterait pas rose, couettes, et robe ? Peut-être parlent-ils aussi comme dit plus tôt du choix d'une sexualité mais c'est peut-être aller trop loin pour un tel album, même s'il peut sensibiliser l'enfant au fait que des hommes peuvent devenir femme et inversement, sans que cela ne choque pour autant. Néanmoins l'album farfelu et détournant avec plein d'humour le conte de Boucle d'Or, et reste instructif avec justesse et tendresse pour l'enfant dans une ambiance de fête !