Vous êtes ici

21 Octobre 2020

"Le génie lesbien" d'Alice Coffin : revue de presse d'un essai sans concession

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
"Le génie lesbien" d'Alice Coffin : revue de presse
« Enfant, je m’imaginais en garçon. J’ai depuis réalisé un rêve bien plus grand : je suis lesbienne. Faute de modèles auxquels m’identifier, il m’a fallu beaucoup de temps pour le comprendre. Puis j’ai découvert une...
Paru le : 
30 Septembre 2020

Figure centrale des luttes féministes et LGBT, Alice Coffin assume une position féministe radicale qu'elle détaille dans son livre Le Génie lesbien (Grasset). Dans cet essai aussi intime qu'éminemment politique, elle détaille ce qu'être lesbienne veut dire aujourd'hui et s'interroge sur un système médiatique qui peine à se repenser. Revue de presse d'un ouvrage aussi enthousiasmant que nécessaire.

"Nouvelle figure d’un féminisme radical, la tombeuse de Christophe Girard, Alice Coffin, veut remettre du conflit dans la politique."

Saïd Mahrane, Le Point

 

"Adèle Haenel s'est levée face à un Polanski récompensé aux Césars ? Elle, en plein Conseil de Paris, hurle "Honte, honte, honte" quand le préfet Lallement rend un salut républicain à Christophe Girard démissionné. Elle appelle ça le Génie lesbien, titre du livre qu'elle publie, cette force vitale qui permet d'alerter, en tant que lesbienne, au nom de l'intérêt de tous."

Cécile Daumas, Libération

 

"Cet essai rend « femmage » à l’esprit joyeusement combattif des lesbiennes, à la pointe des combats féministes, LGBT, mais aussi présentes au sein de mouvements progressistes beaucoup plus larges. En mêlant récit personnel et observations issues de dix années de militantisme [...], l’autrice montre comment se définir lesbienne est encore aujourd’hui un acte politique qui engage entièrement son sujet."

Anna Cuxac, Causette

 

"Il y a un mépris pour ce qu’elle écrit et on a l’impression que le fait qu'une femme puisse se passer des hommes est impossible à entendre et à dire. Il y a vraiment un paradoxe : si on s’en fiche d’Alice Coffin, pourquoi donner autant d’importance à ce qu’elle écrit ? Les hommes sont encore vraiment agrippés à leurs privilèges, je pense que c’est pour cela qu'il y a une réaction très virulente."

Clémentine Gallot, Europe 1

 

"Alice Coffin cite les femmes, souvent elles-mêmes lesbiennes, pour forger un récit politique et médiatique du lesbianisme, mettant le doigt, entre autres, sur ce qu’elle considère comme un manque de visibilité et de reconnaissance des lesbiennes dans les médias et dans la politique."

Marine Stisi, Toute La Culture

 

"C'est un essai qui, à peine (ou mal) lu, a défrayé la chronique. [...] Résultat, ce que bien des voix considèrent comme pure misandrie est venu étouffer le reste d'un ouvrage riche en réflexions. [...] Tout ça pour dire quoi ? Que les militantes lesbiennes ont leur histoire, transgressive, polyphonique et persévérante. Leur culture également, à l'intersection de tous les engagements."

Clément Arbrun, Terrafemina

 

 

Shannon Humbert.

Selections de livre: 

A lire aussi

03 Juillet 2020

Découvrez toutes nos promos ebooks du mois de juillet en essai, roman et polar .
Grand Prix des lectrices ELLE 2020 : Claire Berest récompensée pour "Rien n'est noir"

19 Juin 2020

Le Grand Prix des lectrices ELLE 2020 a été remis à Claire Berest, pour son roman sur Frida Kahlo intitulé Rien n'est noir (Stock). Vanessa...
"Plus loin que l'hiver" : le nouveau roman très personnel d'Isabel Allende disponible aux éditions Grasset

16 Juin 2020

La romancière Isabel Allende est de retour en librairie avec un roman intitulé Plus loin que l'hiver (Grasset), faisant la part belle à l'...