Vous êtes ici

12 Mai 2015

Umberto Eco : de retour en librairie avec "Numéro zéro"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
Umberto Eco : de retour en librairie avec "Numéro zéro"

Le ténor de la littérature italienne, Umberto Eco, revient en librairie ce 13 mai avec Numéro zéro (Grasset), une enquête au cœur des réseaux d’information dans l’Italie fin de XXe siècle.

Quatre ans après Le Cimetière de Prague Umberto Eco fait de nouveau vibrer sa corde romanesque avec Numéro zéro (Grasset), en librairie ce mercredi 13 mai. Très prolixe en matière d’essais notamment en sémiotique, linguistique et philosophie, l’auteur italien publie assez peu de romans pour que ce retour en librairie fasse figure d’événement.

 

Milan, 1992

 

Numéro zéro n’est en effet que le septième ouvrage de fiction de celui qui s’est révélé au grand public avec Le Nom de la rose en 1982. Point de trame ésotérique ici ni de complot franc-maçonnique. Le seul spectre est comme souvent, celui d’un pays, l’Italie, dont on lit l’histoire à travers le prisme des médias et de l’information du XXe siècle. Nous sommes en effet à Milan en 1992. Un groupe de journalistes est recruté pour créer un nouveau quotidien dédié à la recherche de la vérité, en réalité instrument de pressions et de chantage. Investiguant dans les arcanes du passé pour mettre en page leur "numéro zéro", ce n’est pas tant le présent que l’avenir qu’ils voient déjà se dessiner.

 

Stratégies et paranoïa de la désinformation

 

Et quand l’un d’entre eux est retrouvé mort dans d’étranges circonstances après la parution d’un article supposant que "l’ombre de Mussolini, donné pour mort, domine tous les événements depuis 1945", il y a forcément un loup. Stratégie de la désinformation, paranoïa, complots, meurtres, délations et mensonges… A l’échelle des hommes et des Etats, c’est tout un pan de notre société contemporaine que décrit ici Umberto Eco avec autant de gravité que de burlesque. Quant à la qualité de l’ouvrage, aucun doute : "C’est le meilleur roman d’Umberto Eco après Le Nom de la rose", selon Eugenio Scalfari, fondateur du quotidien italien La Reppublica.

 

N.S

A lire aussi

British Book Awards : "Queenie" de Candice Carty-Williams bientôt disponible aux éditions Calmann-Lévy

09 Février 2021

Les éditions Calmann-Lévy publient ce 10 février 2021 le roman Queenie de Candice Carty-Williams, élu livre de l'année aux British Book Awards...
Imaginaire : notre sélection de livres de poche pour vous évader

20 Janvier 2021

Qu'ils soient dépaysants ou bien le miroir de notre société actuelle, les romans de fantasy éveillent notre imaginaire en nous transportant dans...
"Sœurs" de Daisy Johnson : le coup de cœur de Raphaëlle Liebaert, directrice littéraire de La Cosmopolite

19 Janvier 2021

Raphaëlle Liebaert, directrice littéraire de la collection La Cosmopolite (éditions Stock), nous présente son coup de coeur de ce début d'année...