Vous êtes ici

14 Septembre 2020

Prix Médicis 2020 : les premières sélections

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Le jury du prix Médicis a dévoilé vendredi 11 septembre sa première sélection parmi lesquels figurent  Diane Mazloum et Simon Liberati dans la catégorie "romans français et francophones" et Yaa GyasiNazanine Hozar et Jón Kalman Stefánsson dans la catégorie " romans étrangers". 
Les deuxièmes sélections ainsi qu'une liste d'essais seront révélées le 2 octobre. La remise des prix est prévue le 6 novembre.

LA SÉLECTION ROMANS FRANÇAIS DU PRIX MÉDICIS :

15 romans français et francophones :

  • Yoga, par Emmanuel Carrère (POL)
  • La Demoiselle à cœur ouvert, par Lise Charles (POL)
  • Saturne, par Sarah Chiche (Seuil)
  • Le Cœur synthétique, par Chloé Delaume (Seuil)
  • Le Grand vertige, par Pierre Ducrozet (Actes Sud)
  • La fille du père, par Laure Gouraige (POL)
  • L’Anomalie, par Hervé Le Tellier, (Gallimard)
  • La Tannerie, Celia Levi, (Tristram)
  • Les Démons, par Simon Liberati, (Stock)
  • Mes fous, par Jean-Pierre Martin, (L’Olivier)
  • Une piscine dans le désert, par Diane Mazloum (JC Lattès)
  • Histoires de la nuit, par Laurent Mauvignier (Minuit)
  • Comédies françaises, par Eric Reinhardt, (Gallimard)
  • La Trajectoire des confettis, par Marie-Eve Thuot, (Editions du Sous-Sol)
  • Thésée, sa vie nouvelle, par Camille de Toledo, (Verdier)

LA SÉLECTION ROMANS ÉTRANGERS DU PRIX MÉDICIS :

13 romans étrangers :

  • Permafrost, par Eva Baltasar (Verdier,) traduit par Annie Bats
  • L'Autre moitié de soi, par Brit Bennett (Autrement), traduit par Karine Lalechère
  • American Dirt par Jeanine Cummins, (Philippe Rey) traduit par Françoise Adelstain et Christine Auché
  • Les Lionnes, par Lucie Ellman,(Seuil), traduit par Claro
  • La Fenêtre au sud, Gyrdir Eliasson (La Peuplade), traduit par Catherine Eyjolfsson
  • Sublime royaumeYaa Gyasi (Calmann-Lévy) , traduit par Anne Damour
  • Aria, Nazanine Hozar, Stock, traduit par Marc Amfreville
  • Le coût de la vie et Ce que je ne veux pas savoir , par Deborah Levy (Editions du sous-sol), traduits par Céline Levy
  • Apeirogon, par Colum McCann, (Belfond), traduit par Clément Baude
  • Un promeneur solitaire dans la foule, par Antonio Muñoz Molina, (Seuil), traduit par Isabelle Gugnon
  • Les garçons de l’amour, par Ghazi Rabihavi (Serge Safran), traduit par Christophe Balaÿ
  • Lumière d'été, puis vient la nuit par Jon Kalman Stefansson, Grasset, traduit par Eric Boury
  •  Chinatown, intérieur, Charles Yu,Aux Forges de Vulcain, traduit par Aurélie Thiria-Meulemans

En 2019, le jury avait récompensé l'auteur Luc Lang pour La tentation (Stock) dans la catégorie "romans français et francophones",  dans la catégorie "romans étrangers", Audur Ava Olafsdottir Miss Islande (Zulma), traduit par Eric Boury, et Bulle Ogier et dans la catégorie "Essais" Anne Diatkine pour J'ai oublié de (Le Seuil).

A lire aussi

Palmarès 2020 : Guillaume Musso en tête des ventes de livres en France, suivi de Virginie Grimaldi

21 Janvier 2021

Comme chaque année, Le Figaro a dévoilé le palmarès des écrivains ayant vendu le plus de livres en 2020. Guillaume Musso occupe, pour la dixième...
Imaginaire : notre sélection de livres de poche pour vous évader

20 Janvier 2021

Qu'ils soient dépaysants ou bien le miroir de notre société actuelle, les romans de fantasy éveillent notre imaginaire en nous transportant dans...

19 Janvier 2021

L'hiver est arrivé, et avec lui son lot de réjouissances : si les températures diminuent, la rentrée littéraire de janvier nous donne une bonne...